Par son allusion au courant pré-romantique dit Sturm und Drang, mouvement mené au XVIIIe siècle par la jeunesse et qui avait pour idéaux la liberté, la passion et l’émancipation de l’individu, Sturm und Klang (« Tempête et son ») revendique comme atouts majeurs l’énergie, la fougue et l’enthousiasme. C’est bien dans cet esprit que les musiciens de l’orchestre, fondé en 2000 par Thomas Van Haeperen, partagent un élan et un engagement fort pour des projets qui réclament leur dynamisme, leur sensibilité et leur créativité.

La programmation de Sturm und Klang se concentre essentiellement sur les répertoires des XXe et XXIe siècles, avec des projets originaux et exigeants, dans un esprit de découverte, de dialogue et de conquête de nouveaux modes d’écoute. Elle soutient également activement la création musicale belge, notamment la jeune génération (d’Hoop, Slinckx, Tsilogiannis, Grisi, Orlando,…) par l’organisation d’un workshop pour compositeurs, et par de régulières commandes

En fonction des répertoires, Sturm und Klang se produit en effectif large (Orchestre Sturm und Klang) ou en formation plus réduite (Ensemble Sturm und Klang).

Sturm und Klang est aussi invité régulièrement aux festivals Ars Musica, LOOP, les Inattendues, Midis-Minimes, Les Festivals de Wallonie, BE:Classics (Paris) ; Hörfest Neue Musik (Detmold), et se produit aux Halles de Schaerbeek, à l’Espace Senghor, à Flagey, au Conservatoire Royal de Bruxelles ou encore à la Monnaie. L’orchestre réalise également chaque année une programmation autonome et audacieuseParmi les enregistrements de Sturm und Klang, le CD consacré à la pièce pour orchestre à cordes Monolithe de Jean-Marie Rens (Cypres records) a reçu un Octave de la musique en 2012 Un CD consacré aux Propos recueillis de Jacques Lenot paraîtra en 2018.

Des enregistrements de concerts sont diffusés sur les radios Musiq’3 et Klara.

Sturm und Klang invite régulièrement des solistes, tels Michael Bennett, Cindy Castillo, Marie-Laure Coenjaerts, Manu Comté, Berten D’Hollander, Frédéric d’Ursel, Victor Julien-Laferrière (lauréat de la première édition du concours Reine Elisabeth pour violoncelle en 2017), Adrien Lambinet, Shirly Laub, Anne Maistriau, Philippe Raskin, Peter Sheppard Skaerved, Piet Van Bockstal, Boyan Vodenitcharov, …

Sturm und Klang est soutenu principalement par la commission de la musique contemporaine de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’ensemble travaille régulièrement en collaboration avec le Forum des compositeurs et avec ECSA (European Composer and Songwriter Alliance). Il a fait partie du réseau européen New:Aud, qui vise à une diffusion plus large du répertoire contemporain.

Depuis 2018, l’ensemble bénéficie également d’une subvention contrat-programme d’une durée de 5 ans de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Sturm detmold thorsten krienke 1

 © Thorsten Krienke  

Dexia longue

© Andrea Messana