Faire rire, mais d'un oeil seulement...

C’est en famille que l’ensemble Sturm & Klang nous convie pour un programme où se côtoient deux oeuvres  musico-théâtrales du début du 20ième siècle.
« Faire rire, mais d’un oeil seulement » est le mot d’ordre du Bal masqué, cantate profane, en six parties, placée sous le signe de l’humour (noir parfois), magnifiant une atmosphère banlieusarde chère à Poulenc qui, sur des poèmes « extravagants » de Max Jacob, en écrit la musique. L’oeuvre a été créée lors d’un «spectacle concert» organisé en 1932 par le vicomte et la vicomtesse de Noailles qui en sont les commanditaires et dédicataires. Quant à L’histoire du soldat, avec les mots de Ramuz et la musique de Stravinsky composée d’une succession de séquences traversées par un violon qui incarne l’âme du soldat, elle a été imaginée pour être jouée sur les tréteaux d’un théâtre ambulant.

BARYTON & NARRATEUR : Lorenzo Carola
VIOLON : Claire Bourdet
VIOLONCELLE : Catherine Lebrun
CONTREBASSE : Natacha Save
HAUTBOIS : Kristien Ceuppens
CLARINETTE : Phlippe Saucez
BASSON : Wannes Cuvelier
TROMPETTE : Bram Mergaert
PIANO : Fabian Coomans
PERCUSSIONS : Jean-Louis Maton
DIRECTIONS : Thomas Van Haeperen

Illustrations : Pieter Fannes

 

Ontmoeting

Espace Senghor Etterbeek