Poems to the sea - Espace Senghor

Deux commandes autour du thème de l’eau et du flux aux compositeurs Franck Yeznikian et à Hao-Fu Zhang d’une durée de 20 à 30 minutes, ces pièces pour ensemble mixte de 12 musiciens seront mises en perspective avec une version arrangée de l’Intermezzo de la Symphonie rhénane de Schumann.

Compositeur français d’origine arménienne Franck Yeznikian (date) s’intéresse au thème de l’eau et à ses réseaux de symbolique depuis longtemps, en étudiant de près notamment les interactions de l’élément liquide sur les parcours de Robert Schumann, Paul Ceylan ou Cy Twombly. Dans sa nouvelle composition « Poem to the sea », il se concentrera sur l’eau à travers la dynamique de son flux. « Il y a en effet une donnée similaire qui rapproche l’élément liquide de la musique. Celle-ci convoque l’écoulement du temps dans une de ses manifestations physiques ; la musique comme reflet de l’inconnu que nous renvoie la surface d’une eau. L’observation de l’eau courante invite à la méditation ; elle stimule la pensée comme le songe dans le mouvement d’une spéculation. »

Compositeur chinois vivant en Belgique depuis une vingtaine d’années, Hao-Fu Zhang (date) s’inspirera dans sa composition du Fleuve jaune, symbole de vie et fluide nourricier qui a permis le développement de la civilisation chinoise dans la région des plaines centrales à partir de 2000 av. J.-C.  Son œuvre « Les Neuf Chants du Fleuve Jaune » formera une suite s’inspirant des neuf grands méandres du Fleuve Jaune, et des traditions qui s’y sont développées (mythes, folklores, poésies et musiques).

 

Poems to the sea

 

Espace Senghor Etterbeek